Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

ALLIÉS POUR ENTREPRENDRE

A la mi-décembre, l’occupation des hôtels de la Métropole est repartie à la hausse toutes gammes confondues...

Depuis la première fois depuis trois mois, suite au déconfinement à la mi-décembre, l’occupation des hôtels de la Métropole est repartie à la hausse toutes gammes confondues malgré la mise en place du couvre-feu.
baromètre hôtellerie dec 2020
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Elle a atteint 20% environ (53% en décembre 2019), s’approchant du niveau enregistré en juin 2020. Le prix moyen a chuté moins sévèrement ce mois-ci, pour remonter à 70 € HT. Le RevPAR mensuel des hôtels, ouverts et fermés, remonte donc légèrement à 14 € HT, en recul de 67% environ comparé à décembre 2019.


Sur la Métropole, c’est le pôle Bordeaux Gare Saint Jean qui a été le plus affecté ces derniers mois par la désertion des clientèles. La reprise du trafic international et la levée des restrictions sont fortement attendues par le secteur. Entre incertitudes et espoirs, 2021 s’annonce comme une année complexe et ardue, avec la menace pesante d’un 3ème reconfinement. Les dispositifs d’aides pour la profession seront tout aussi indispensables pour soutenir et maintenir à flot l’activité de l’industrie.

baromètre hôtellerie décembre


Analyse par segments :

  • Super-économique : La fréquentation s’établit à 26% (-49% vs. décembre 2019), en faible hausse ce mois-ci, contrairement au RMC (Recette Moyenne par Chambre) qui se tasse légèrement. Le RevPAR est en recul de près de 53%. 
  • Catégories supérieures : Ces segments enregistrent des reculs de RevPAR sur le mois compris entre 70% et 78% à mesure que l’on monte en gamme. La remontée des prix moyens sur le segment Haut de Gamme & Luxe a été intense par rapport à novembre (+55 €), tandis qu’elle a été plus légère sur les catégories intermédiaires (+2 € environ).