Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

ALLIÉS POUR ENTREPRENDRE

Hôtellerie à Bordeaux : performances toujours en repli en janvier 2021

Couvre-feu et fermeture des frontières continuent de mettre à mal l’activité hôtelière en France et sur la métropole bordelaise en ce début d’année.
Barometre Hôtellerie Janv 2021
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Selon l'étude publiée par la CCI Bordeaux Gironde, en partenariat avec In Extenso Tourisme Culture et Hôtellerie, le taux d’occupation moyen est de 21% dans les hôtels bordelais en janvier 2021, soit une baisse de plus de 60% par rapport aux résultats obtenus à la même période l’année précédente. Le revenu par chambre est tombé à 15 euros, soit une baisse de 63% par rapport à 2020. La situation est particulièrement critique pour les hôtels du segment haut de gamme et luxe avec un taux d’occupation de seulement 14,1% et un revenu par chambre à 25 euros (contre un taux d’occupation de 53% et un revenu par chambre à 83 euros en janvier 2020).

 


Seulement 5,5% des chambres occupées dans les hôtels près de la gare

Les hôtels, toutes catégories confondues, situés dans les zones « Bordeaux Gare Saint-Jean » et « Bordeaux Nord/Bordeaux Lac » sont au mois de janvier les plus impactés avec un TO respectif de 5,5 % et 15,5% et un revenu par chambre à 4 euros et 8 euros.

 


Les hôtels ont davantage souffert à Bordeaux que dans les grandes villes françaises

Comparé aux résultats obtenus par les hôtels dans 5 autres métropoles françaises en janvier 2021, Bordeaux apparait comme fortement impactée. Les hôtels obtiennent dans la métropole bordelaise le taux d’occupation le plus faible (21% contre 31,5% à Nantes) et la plus forte baisse sur cet indicateur (-61,2%). Au niveau du revenu par chambre, c’est également à Bordeaux qu’il est le plus bas (15 euros). Concernant la baisse sur cet indicateur, seule la métropole de Lyon réalise une baisse plus importante : -64% malgré un revenu par chambre lyonnais à 18 euros en janvier 2021.

 


Les résidences de tourisme résistent toujours mieux à la crise sanitaire.

Les résidences de tourisme ont tiré leur épingle du jeu à Bordeaux Métropole. Leur taux d’occupation, proche de 62%, est inférieur de seulement 6,5% par rapport à janvier 2020. En revanche, le revenu par chambre, 24 euros en janvier dernier, est néanmoins inférieur de 24% à celui obtenu l’année précédente.


A Bordeaux, comme partout en France, une part importante des hôtels encore fermés envisage une réouverture au printemps. Les établissements hôteliers dans leur ensemble attendent aujourd’hui une levée des mesures restrictives et le retour des clients.

 

Plus d'infos sur l'observatoire duTourisme Hôtellerie