Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
ALLIÉS POUR ENTREPRENDRE
0
 
 

Soldes d’hiver 2024 à Bordeaux : un début décevant

Les commerçants bordelais se montrent globalement déçus par le début des soldes d’hiver 2024. 57% des professionnels interrogés par la CCI Bordeaux Gironde font part de leur déception sur ce rendez-vous en perte de vitesse depuis plusieurs années et débuté sous la neige cette année. 
actu soldes hiver 2024.webp
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

La CCI Bordeaux Gironde vient de sortir son « Flash soldes d’hiver 2024 ». L’enquête a été réalisée auprès de 106 commerçants du centre-ville de Bordeaux les 16 et 17 janvier derniers. Une semaine après le début des soldes, on apprend que 72% des commerçants ont accusé une baisse de fréquentation dans leur boutique. Ce lancement des soldes, avec un premier jour sous les flocons, est qualifié de « calme » par les professionnels interrogés. 

 

Résultats mitigés au niveau du chiffre d’affaires

Malgré tout, l’enquête indique que les commerçants sont moins déçus cette année que les années précédentes : 57% de déçus cette année, contre 62% l’an dernier et 74% en 2022. 
Concernant le chiffre d’affaires réalisé, il est resté stable en 2024 dans 26% des commerces. Toutefois, 47% des professionnels interrogés déclarent un résultat inférieur à l’an passé, contre 45% en 2023 et 54% en 2022. 

 

Black Friday, pouvoir d’achat et e-commerce pointés du doigt

Pour la 5ème année consécutive, 72% des commerçants ont accueilli moins de clients que l’année précédente dans leur boutique pour le début des soldes. Chez certains, la baisse de fréquentation est de l’ordre -40 à -50%. Parmi les explications, les répondants avancent le plus souvent : « L’enchainement des périodes promotionnelles », « le Black Friday » et « les ventes privées ». Ils soulignent en parallèle « la baisse du pouvoir d’achat qui conduit les ménages à effectuer des achats plus réfléchis, et à réduire le budget alloué aux soldes ». Enfin, ils indiquent pâtir également « d’une concurrence accrue du commerce en ligne, notamment dans l’habillement ». 

 

Ventes privées en perte de vitesse

Les ventes privées, organisées par 83% des commerçants, semblent en légère perte de vitesse. Contrairement aux années précédentes, seuls 63% des commerçants interrogés sont satisfaits par les résultats obtenus lors de ces ventes alors qu’ils étaient satisfaits à 74% en 2023. 

 

Achats de Noël : un bilan plus mitigé que l’an dernier

Concernant les ventes réalisées pour les fêtes de fin d’année, seuls 59% des commerçants bordelais se déclarent satisfaits par les résultats (contre 74% l’an dernier). Moins de 4 commerçants sur 10 (38% d’entre eux) déclarent un chiffre d’affaires supérieur à celui réalisé en 2023. Les vacances scolaires tardives, la veille de Noël, n’ont pas joué en faveur des commerçants du centre-ville de Bordeaux. 

 

Retour à la normale pour les stocks et les remises

Après deux années impactées par la crise sanitaire, les commerçants bordelais semblent retrouver en 2024 une gestion habituelle des stocks. Ainsi 54% déclarent des stocks identiques à ceux de l’an dernier. Quant aux remises, les réductions appliquées en 2024 sont identiques à celles pratiquées en 2023 dans 73% des boutiques. 

 

Voir l'infographie
 

Dernières actualités