Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
ALLIÉS POUR ENTREPRENDRE
 
 

Soldes d’hiver 2023 à Bordeaux : 1ère semaine décevante

L’attractivité des Soldes semble diminuer d’année en année au bénéfice des ventes privées.
SYNTHESE_FLASH SOLDES HIVER 2023 actu
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

 

Si les ventes privées et les fêtes de fin d’année ont été satisfaisantes pour 70% des commerçants bordelais interrogés, six sur dix se déclarent déçus par le démarrage des soldes d’hiver. Même si ce chiffre est inférieur à 2022 selon l’enquête réalisée par la CCI Bordeaux Gironde auprès de plus d’une centaine de commerçants du centre-ville de Bordeaux, les 18 et 19 janvier 2023.  

 


Moins nombreux qu’en 2022 (62% contre 74%), les commerçants de Bordeaux sont globalement majoritairement déçus par le début des soldes d’hiver 2022 avec une exception :  ceux qui se situent sur le Cours de l’Intendance et le Triangle d’or qui se déclarent satisfaits à très satisfaits à 66%. Leur clientèle, relativement aisée, semble avoir été moins impactée par la crise ou la baisse du pouvoir d’achat.

 

Moins de clients dans les boutiques

Pour la 4ème année consécutive, 3 commerçants sur 4 déclarent une fréquentation en baisse dans leur boutique pour la première semaine des soldes. Cette baisse a parfois atteint -30%, voire -40%, de clients selon les magasins. Ils constatent que l’attractivité des soldes diminue inexorablement d’année en année.

 

Le chiffre d’affaires moins impacté

Reste que seulement 45% des commerçants déclarent un chiffre d’affaires inférieur ou très inférieur à celui réalisé l’année précédente (contre 54 en 2021). Principales causes : une clientèle plus prudente et des achats plus réfléchis. Les clients viennent plusieurs fois en boutique avant de passer à l’acte. Enfin, les professionnels interrogés constatent que la concurrence des ventes en ligne se ressent de plus en plus sur le ticket moyen.

 

Du mieux sur les stocks avec des remises identiques à l’an dernier

Concernant les stocks, après deux années impactées par la crise sanitaire, les commerçants ont retrouvé cette année une gestion habituelle. Plus de la moitié d’entre eux (56%) ont déclaré des stocks identiques à ceux de l’an dernier. Dans 7 boutiques sur 10, les réductions appliquées ont été les mêmes que lors des soldes d’hiver 2022.

 

Les ventes privées ont bien fonctionné

En amont des soldes, 83% des commerçants interrogés ont pratiqué des ventes privées. Cette année, comme les précédentes, cette opération commerciale, débutant de plus en plus tôt, a impacté le lancement des soldes. Les ventes privées ont été satisfaisantes pour 70% des répondants à l’enquête (contre 52% seulement en 2022).

 

Bilan des fêtes très positif

Autre point positif, les résultats obtenus pour les fêtes de fin d’année ont été satisfaisants pour 74% des commerçants (70% en 2022). Un bilan positif pour la moitié des professionnels interrogés avec un CA réalisé supérieur ou très supérieur à celui de l’année précédente.

 

Consultez cette enquête sur l'observatoire du commerce.