Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
ALLIÉS POUR ENTREPRENDRE
0
 
 

Baromètre de l’Economie Girondine : Morosité ambiante en ce début d’année

Les chefs d’entreprise girondins ont de nouveau fait face à des difficultés au cours du 1er trimestre 2024. C’est ce que révèle le dernier baromètre publié par la CCI Bordeaux Gironde. 
image actualité point presse eco girondine 21 05 2024
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez

Tous les indicateurs sont en baisse et les recrutements toujours à la peine. La situation des CHR s’est particulièrement tendue. Malgré des résultats préoccupants, les dirigeants se montrent confiants en l’avenir de leur entreprise et s’attendent à un regain d’activité au cours des prochains mois.

 

Les résultats du baromètre de l’économie girondine sont plutôt décevants (*), à l’issue du premier trimestre 2024. Interrogés par la CCI Bordeaux Gironde, les chefs d’entreprise indiquent une baisse de 8 points à la fois sur le chiffre d’affaires, la trésorerie et les carnets de commandes. 80% des dirigeants interrogés ont dû faire face à des difficultés liées à l’inflation ou à une réduction de la demande.

 

 

Recrutements complexes

Au cours du premier trimestre 2024, près de 20% des dirigeants avaient un projet de recrutement. Parmi eux, moins de la moitié (48%) ont trouvé un candidat pour le poste à pourvoir. Les offres d’emploi non abouties (52%) ont principalement pâti d’un manque de candidats suffisamment qualifiés ou carrément d’une absence de postulants. 
Dans 4 cas sur 10, les postes non pourvus ont affecté l’activité de l’entreprise.

 

 

Chiffre d’affaires en berne pour les CHR

Sur la même période, les Cafés/Hotels/Restaurants ont particulièrement souffert de la conjoncture. Leur chiffre d’affaires s’est effondré (-47 points par rapport à fin 2023) et leur trésorerie a baissé de 23 points. Les dirigeants de ce secteur y voient le résultat d’une faible fréquentation (-36 points) et d’un contexte inflationniste. Seul point positif, les professionnels considèrent qu’il s’agit d’une période transitoire avec un regain d’activité au 2ème trimestre.

 

 

Disparités selon les territoires

Malgré des indicateurs dans le rouge et en baisse partout en Gironde, les résultats de ce baromètre affichent des différences selon les territoires. Pour la trésorerie par exemple, le Libournais et le Sud-Gironde enregistrent les plus mauvais résultats du département (avec chacun un indice à -32 points), suivis du bassin d’Arcachon (-26 points). Concernant le chiffre d’affaires, les plus mauvais résultats sont relevés dans l’agglomération bordelaise et le Médoc (respectivement -13 et -16 points). Enfin, au niveau des carnets de commande, la Haute-Gironde limite les dégâts avec le « meilleur » indice (-11 points).

 

 

Du mieux à venir

Malgré les maigres résultats obtenus en ce début d’année, 70% des dirigeants se déclarent optimistes quant à l’avenir de leur entreprise (un niveau identique à celui enregistré en 2023). Ils ne sont plus que 30% à avoir confiance en l’économie nationale, soit une légère baisse par rapport au trimestre précédent (33% de confiants en décembre 2023 et 29% en septembre 2023). Enfin, l’enquête montre également que les professionnels interrogés, quel que soit leur territoire, prévoient de meilleurs résultats sur la plupart des indicateurs au cours du prochain trimestre.

 

infographie baromètre 1T24


(*) Enquête conduite du 2 au 8 avril 2024 par TRYOM (études et préconisations marketing) auprès d’un panel de 601 chefs d’entreprise girondins.

 

Baromètre disponible ici
 

Dernières actualités