Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

ALLIÉS POUR ENTREPRENDRE

Soldes d’hiver 2021 à Bordeaux : scénario globalement positif

Résultats de l'enquête Flash lancée par la CCI Bordeaux Gironde auprès des commerçants bordelais sur le bilan des soldes d'hiver 2021 et l'impact de la fermeture des centres commerciaux de plus de 20000m². 
Bilan Soldes hiver 2021 Bordeaux
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email

Résultat globalement positif pour des soldes d’hiver 2021 inédits. 46% des commerçants interrogés qualifient le bilan des soldes d’hiver 2021 satisfaisant, voire très satisfaisant, contre 23% à la suite de l’enquête réalisée lors de la première semaine des soldes.
Mais les commerçants restent prudents sur la suite et redoutent un impact quand les centres commerciaux de plus de 20000 m² réouvriront. L’attractivité de Bordeaux sera au centre de toutes les attentions.


Si 46% des commerçants interrogés semblent satisfaits, 60% estiment que leur chiffre d’affaires global sur les soldes d’hiver 2021 est inférieur voire très inférieur à celui de l’an passé, contre 87% lors de la première semaine des soldes.


Outre les vacances scolaires et l’arrivée du beau temps, la fermeture des centres commerciaux et des galeries marchandes de plus de 20 000 m² semblent avoir eu un impact positif sur leur activité pour 44% des commerçants bordelais :

  • Un impact sur la fréquentation : 46% d’entre eux estiment que la fermeture des centres commerciaux a eu un impact important, voire très important, 
  • Un impact sur le Chiffre d’Affaires : 60% d’entre eux estiment que la fermeture des centres commerciaux a eu un impact modéré en termes d’évolution de leur CA.

 

De nouveaux services aux clients face à la crise sanitaire

Pour faire face à la crise sanitaire, les commerçants ont mis en place de nouveaux services comme des horaires adaptés, des opérations de marketing ou de communication sur les réseaux sociaux.
Le « Click and Collect » ou « Call and Collect » est le service qui s’est le plus développé. Près d’un quart des commerçants interrogés, qui n’en disposaient pas, le proposent désormais à leurs clients. Ce qui n’empêche pas la crainte d’un changement irréversible des habitudes d’achats en défaveur du centre-ville de Bordeaux et l’apparition de nouvelles friches commerciales dans les mois à venir.

 


Le numérique et la transition énergétique et écologique ne sont plus perçus comme des gadgets.

Proposé par la CCI, plus de 500 commerçants girondins ont ainsi adopté le numérique avec dans le viseur la possibilité d’augmenter la visibilité, d’acquérir de nouveaux clients, d’augmenter le trafic en boutique et donc de développer un CA additionnel. Une initiative rendue possible grâce notamment au concours financier de la Région Nouvelle-Aquitaine et des collectivités partenaires comme Bordeaux Métropole, la Communauté de Communes de Montesquieu, le Pôle territorial Cœur Entre deux Mers, la Communauté de Communes Convergence Garonne, la Communauté d’Agglomération du Libournais ou la commune de Lège Cap Ferret. D’autres collectivités sont aujourd’hui en discussion pour permettre un accès préférentiel aux commerçants, artisans, producteurs et restaurateurs de leur territoire.